Vous êtes à la recherche de votre futur logement ? Suivez le guide pour trouver la location qui vous convient en respectant quelques étapes clés

Fixez votre loyer maximum

La première étape de votre recherche consiste à fixer le loyer que vous serez capable d’assumer chaque mois.

Il n’y a pas de règle absolue mais les propriétaires, et à fortiori les agences, demandent des revenus au moins égaux à 2,5 à 3 fois le montant du loyer. Tenez compte de tous vos revenus, y compris les aides au logement dont vous pourriez bénéficier, et divisez par trois. Vous avez déjà une idée du loyer à ne pas dépasser.

Cependant, n’oubliez pas qu’en plus du loyer fixe, vous aurez les charges locatives, plus les dépenses en eau, électricité ou gaz, les frais de téléphone, Internet etc. Les frais annexes peuvent vite faire grimper la note et nous vous conseillons d’en tenir compte pour établir votre budget « logement ».

Ciblez l’endroit où vous souhaitez emménager

Une fois votre loyer fixé, sélectionnez les villes voire les quartiers qui vous intéressent en tenant compte de vos habitudes de vie et des loyers pratiqués sur ces secteurs. La distance pour vous rendre sur votre lieu de travail, la proximité d’écoles, de commerces, les nuisances sonores sont autant de critères à prendre en compte… N’hésitez pas à utiliser votre moteur de recherche favori pour vous renseigner sur les ambiances de quartiers et les atouts de telle ou telle ville.

Le site http://www.kelquartier.com/ par exemple vous donnera des informations statistiques quartier par quartier tandis que vous trouverez sur https://www.ville-ideale.fr/ les avis des habitants en points positifs et négatifs, ville par ville. 

N’oubliez bien sûr pas de vérifier que les secteurs qui vous intéressent sont dans votre budget. Là encore, il existe différents outils comme des côtes de loyer pour vérifier que votre budget est cohérent avec les loyers pratiqués. Par exemple celui-ci, pour de la location de particulier à particulier : https://www.locservice.fr/cote-des-loyers/cote.html

Soyez en veille sur les annonces

Le marché locatif peut être extrêmement tendu dans certaines villes. Vous allez donc devoir passer du temps à éplucher les petites annonces et être REACTIF. Faites le tour des agences si vous êtes prêts à payer les frais liés (environ un mois de loyer hors charge). Visitez les sites de petites annonces immobilières, et décryptez-les. Un superbe appartement refait à neuf à moitié prix par rapport aux autres biens du quartier cache sans doute un loup… Demandez des photos, vérifiez l’emplacement exact du bien, ses commodités : surface exacte, nombre de pièces, état, étage, ascenseur, cuisine équipée. Sachez que la surface minimale d’un bien est de 9m² pour une personne. Si ce critère n’est pas respecté, adieux les APL.

Préparez un dossier solide

Au moment de signer votre bail, vous devrez fournir un certain nombre de justificatifs. Autant les préparer en amont, pour être prêt à dégainer.

Les pièces autorisées par la loi sont :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile (3 quittances de loyer ou attestation d’hébergement)
  • Un justificatif d’activité professionnelle (contrat de travail, carte étudiante etc.)
  • Un avis d’imposition
  • Un justificatif de revenus (trois derniers bulletins de paie etc.)

Et les mêmes pièces pour le garant s’il y en a un.

Pour plus de tranquillité, vous pouvez constituer votre dossier en ligne sur dossierfacile.fr par exemple. Vos pièces justificatives sont alors enregistrées dans une sorte de coffre-fort numérique. Elles sont infalsifiables, non imprimables et vous pourrez les partager avec les annonceurs dont l’offre a retenu votre attention. Compte tenu des risques d’impayés et de leurs conséquences pour les propriétaires, un dossier complet et rigoureux est un atout indéniable pour obtenir des visites.

Alors, prêt pour vous lancer ? N’oubliez pas de gérer correctement le préavis que vous aurez éventuellement à donner si vous êtes déjà locataire…

Vous pouvez également aimer :