A la recherche de votre futur nid douillet, un propriétaire ou une agence vient de vous recontacter pour vous proposer un rendez-vous ? Bonne nouvelle ! Mais si le logement semble correspondre à vos souhaits, la visite du bien est un moment primordial à ne surtout pas négliger. Car la visite confirmera ou non que ce logement est fait pour vous. Et déclenchera ou non un coup de cœur. Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté et ne passer à côté d’aucun élément bloquant, certains points sont à vérifier. On vous explique tout pour réussir la visite d’un logement en location comme un pro !

Avant de fixer le rendez-vous : vérifier les informations sur le bien

Tout d’abord, gardez en tête que rien ne sert de multiplier les visites. Il est préférable de ne visiter que quelques biens susceptibles de vraiment vous intéresser. Pour cela, une seule règle : soyez au clair avec vos besoins !

Votre priorité est-elle le budget ? Le secteur ? L’aménagement de l’appartement ? Listez les critères non négociables et les points sur lesquels vous êtes prêt à transiger. Et posez vos questions ! Le bailleur préfèrera certainement prendre un peu de temps pour vous répondre plutôt que de faire une visite « pour rien ».

Car une fois sur place, il se peut qu’un point non évoqué ne vous convienne absolument pas. On pense à un mauvais accès internet, un problème de stationnement, un chauffage ancien, des nuisances sonores importantes. Donc n’hésitez pas à demander le maximum d’informations avant la visite. Et vérifiez également les attentes du propriétaire en termes de garanties et de revenus. Il serait dommage de vous déplacer pour rien !

Avant de visiter : se renseigner sur le quartier et la ville

L’appartement est charmant, bien exposé et dans votre budget ? Mais son environnement est-il tout aussi idéal ? Car on ne vit pas seulement dans son appartement mais également dans un environnement plus général : un immeuble, une rue, un quartier… Alors, avant le jour de la visite de cette location si convoitée, on ne peut que vous conseiller de vous faire une idée précise de l’environnement immédiat du bien. Car d’un quartier à l’autre, parfois même d’une rue à l’autre, l’ambiance et le cadre de vie peuvent varier énormément.

Si cela est possible, le mieux reste de se faire une idée par soi-même en allant se promener dans le quartier concerné à différentes heures de la journée. Idéalement essayez également de discuter avec les commerçants de proximité. En effet, rien de mieux pour ressentir l’ambiance !

Important à repérer également en fonction de votre situation : la présence de transports en commun, la facilité à se garer (si le logement ne propose pas de stationnement), la proximité d’une crèche, d’une école ou d’espaces verts… autant d’éléments qui seront importants pour prendre votre décision si le propriétaire retient votre dossier.

Et si vous ne pouvez pas vous déplacer, faut-il encore présenter Google Streetview ? Cet outil peut en effet être un véritable allié dans la découverte d’un quartier méconnu. Et vous permettre de vous faire une première idée. Sachez également qu’il existe de nombreux forums ou groupes sur les réseaux sociaux où les habitants donnent leur avis sur leur ville ou quartier. Pour les trouver, rien de plus simple ! Il vous suffit de taper votre requête dans votre moteur de recherche préféré, et le tour est joué.

Le jour de la visite : se préparer pour mettre le propriétaire dans sa poche

Le bien et le secteur correspondent a priori à votre recherche immobilière ? Alors comment visiter de façon efficace le logement convoité ? Et mettre toutes les chances de votre côté ?

Il ne faut surtout pas oublier qu’une location est un contrat qui repose avant tout sur la confiance. Si vous souhaitez avoir affaire à un bailleur sérieux, la réciproque est vraie. Le propriétaire a besoin d’être rassuré sur le fait que tout se passera bien avec le locataire choisi. Cela tant d’un point de vue financier que personnel. Alors on ne néglige rien pour mettre le bailleur dans sa poche !

Tout d’abord, on ne peut que le répéter, la première impression est souvent la bonne. C’est une question de feeling…D’où l’importance d’être ponctuel ! Le jour de la visite, votre ponctualité présagera en effet de celle dont vous ferez preuve pour le paiement de vos futurs loyers. De même, une apparence soignée projettera l’image d’un futur locataire sérieux et responsable. Ce n’est pas plus compliqué que ça ! Enfin, et c’est la base de toute relation harmonieuse, soyez poli et respectueux des lieux visités… Le propriétaire est le plus souvent fier de vous présenter son logement et rien de sert de lui exprimer vos doutes ou avis concernant les choix d’aménagement réalisés. Vous n’êtes pas encore chez vous mais chez le propriétaire. A bon entendeur… 😉

Enfin, faut-il encore le rappeler, vous devez vous présenter muni d’un dossier de location complet et solide qui sera à même de rassurer le propriétaire sur le futur paiement du loyer.

Pour mémoire, les pièces que le propriétaire est autorisé à vous demander sont :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile (3 quittances de loyer ou attestation d’hébergement)
  • Un justificatif d’activité professionnelle (contrat de travail, carte étudiante etc.)
  • Un avis d’imposition
  • Un justificatif de revenus (trois derniers bulletins de paie etc.)

Et les mêmes pièces pour le garant s’il y en a un.

Vous pouvez compléter votre dossier de toute autre pièce vous semblant utile mais sachez que le propriétaire ne peut pas l’exiger.

Pendant la visite : poser les bonnes questions

Le coup de cœur est confirmé et le contact passe bien avec le propriétaire ? Ne sautez pas (encore) de joie et gardez la tête froide. Avant de confirmer votre intérêt pour le bien, il reste sans doute quelques petits points à éclaircir. Car ce qui peut sembler un détail au moment de la visite peut devenir compliqué à vivre une fois installé.

Ainsi, on pense à vérifier l’isolation et le chauffage, une installation trop ancienne pouvant faire exploser le budget électricité. Jetez également un coup d’œil aux prises et testez les interrupteurs, cela vous renseignera sur l’état électrique global. Vous repérez quelques moisissures sur une plinthe et dans les pièces d’eau ? Attention ! Car un problème d’humidité dans le logement peut vite devenir invivable. De même inspectez l’état des fenêtres, des revêtements, des plafonds… sans être maniaque ou tatillon il s’agit surtout de s’assurer que le logement est en bon état et bien entretenu.

Mais la visite reste cependant avant tout un moment d’échange. Si vous avez la chance de faire la visite en présence du locataire encore en place, profitez-en pour poser certaines questions plus précises sur le voisinage, d’éventuelles nuisances sonores… il sera le mieux placé pour vous répondre objectivement. Et renseignez-vous sur les éventuels équipements restant en place notamment concernant l’électroménager dans la cuisine. Cela pourra faire une grosse différence si vous hésitez entre plusieurs logements.

Et si pendant la visite vous repérez des éléments bloquants, attention si le bailleur vous promet de faire les travaux nécessaires après la signature du bail. Car une fois le bail signé, le propriétaire peut finalement de pas entreprendre les améliorations promises ce qui peut se transformer en vraie galère avec un bailleur de mauvaise foi. Donc, si le logement ne vous intéresse pas en l’état, mieux vaut s’abstenir de déposer votre dossier.

La visite s’achève et le propriétaire vous propose de signer le contrat de location après avoir consulté votre dossier ? Si vous avez suivi nos conseils à la lettre, vous êtes en mesure de vous décider tout de suite. Car normalement, à ce stade, vous savez si le logement répond à vos critères principaux de choix.

Alors, heureux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *