Les impôts locaux de rhone-alpes

+ 44,0 %

L'évolution des impôts locaux sur 10 ans ( +39,7% pour la taxe d'habitation et +46,8% pour la taxe foncière bâtie) (1)

#24

Son classement parmi les régions aux plus forts taux d'imposition ( #24 en 2004 )

48,6 %

Le taux d'impôts locaux cumulé de la région (2)

-18,8 %

par rapport à la moyenne des régions (3)

La région Rhone-Alpes est composée de 8 départements dont la moyenne des taux d'imposition est de 48,6% pour les impôts locaux des particuliers en 2013. Ces impôts sont composés de 18,5% de taxe d'habitation et 30,1% de taxe foncière bâtie.
Les impôts locaux de la région sont passés de 39,6% en 2004 à 48,6% en 2013, soit une augmentation effective de 44,0% (en prenant en compte le coefficient d'augmentation forfaitaire de la valeur locative, défini par la loi des finances, de 17.5% sur la période).
C'est la 24ème région la plus taxée de France (-18,8% par rapport aux autres régions françaises).

taxe d'habitation de la région rhone-alpes

Le taux moyen de taxe d'habitation de la région Rhone-Alpes est passé de 15,6% en 2004 à 18,5% en 2013, soit une augmentation effective de 39,7% . C'est la région avec la 13ème plus forte augmentation de taxe d'habitation sur ces 10 dernières années, ce qui la classe la 24ème région avec le plus fort taux moyen de taxe d'habitation de France.

Le département ayant le plus augmenté dans cette région est le département Ardèche, son taux de taxe d'habitation étant passée de 14,4% en 2004 à 18,5% en 2013, représentant une augmentation effective de 50,4%.
Au contraire le département ayant le moins augmenté dans cette région est Savoie, son taux de taxe d'habitation passant de 14,0% en 2004 à 15,8% en 2013, soit une augmentation effective de 32,5%.

La taxe d'habitation par département de la région rhone-alpes

Nom2004200520062007200820092010201120122013
Savoie14,0 %14,1 %14,4 %14,5 %14,6 %14,7 %14,9 %15,6 %15,7 %15,8 %
Rhône19,9 %20,2 %20,6 %20,7 %20,8 %21,1 %21,2 %22,1 %22,3 %22,6 %
Isère15,7 %16,2 %16,6 %16,7 %16,8 %16,9 %17,1 %17,9 %17,9 %18,0 %
Haute-Savoie16,2 %16,4 %16,6 %16,6 %16,7 %16,9 %17,7 %18,5 %18,6 %18,9 %
Drôme15,4 %16,0 %16,3 %16,7 %17,0 %17,1 %17,5 %18,2 %18,4 %18,5 %
Ain14,5 %14,8 %15,2 %15,3 %15,4 %16,3 %16,5 %17,2 %17,4 %17,6 %
Loire14,5 %15,2 %15,7 %16,0 %16,2 %16,7 %17,1 %18,2 %18,2 %18,4 %
Ardèche14,4 %15,0 %15,8 %16,1 %16,4 %16,9 %17,3 %18,2 %18,4 %18,5 %

L'évolution de la taxe d'habitation par département de la région rhone-alpes

taxe foncière bâtie de la région rhone-alpes

Le taux moyen de taxe foncière bâtie de la région Rhone-Alpes est passé de 24,1% en 2004 à 30,1% en 2013, soit une augmentation effective de 46,8% . C'est la région avec la 15ème plus forte augmentation de taxe foncière bâtie sur ces 10 dernières années, ce qui la classe la 23ème région avec le plus fort taux moyen de taxe foncière bâtie de France.

Le département ayant le plus augmenté dans cette région est le département Ain, son taux de taxe foncière bâtie étant passée de 19,6% en 2004 à 27,2% en 2013, représentant une augmentation effective de 63,0%.
Au contraire le département ayant le moins augmenté dans cette région est Savoie, son taux de taxe foncière bâtie passant de 26,1% en 2004 à 30,0% en 2013, soit une augmentation effective de 35,2%.

La taxe foncière bâtie par département de la région rhone-alpes

Nom2004200520062007200820092010201120122013
Savoie26,1 %26,4 %27,0 %27,3 %27,5 %27,6 %27,9 %29,7 %29,9 %30,0 %
Haute-Savoie21,3 %21,7 %21,9 %22,2 %22,3 %22,5 %23,6 %25,2 %25,4 %25,6 %
Isère29,8 %30,7 %31,5 %31,8 %31,9 %32,2 %32,9 %35,2 %35,4 %35,8 %
Rhône24,8 %25,2 %25,7 %26,0 %26,2 %26,5 %26,6 %28,2 %28,4 %30,0 %
Drôme22,9 %23,8 %24,4 %25,1 %25,5 %25,7 %26,2 %27,9 %28,3 %28,4 %
Loire23,5 %24,6 %25,5 %26,1 %26,4 %27,0 %27,7 %30,0 %30,4 %30,6 %
Ardèche24,6 %25,7 %27,0 %27,7 %28,2 %29,0 %29,6 %31,9 %32,4 %32,9 %
Ain19,6 %20,2 %20,8 %21,0 %21,2 %22,3 %22,6 %24,2 %26,0 %27,2 %

L'évolution de la taxe foncière bâtie par département de la région rhone-alpes

1 : Les augmentations effectives prennent en compte l'augmentation du taux décidée par les collectivités ainsi que l'augmentation forfaitaire de la valeur locative, définie par la loi des finances. Cette augmentation a été de 17.5% sur la période 2004 à 2013. C'est à dire qu'à taux équivalent, un foyer paye en 2013 17.5% d'impôts locaux en plus qu'en 2004.

2 : Les taux d'impositions pris en compte sont la taxe d'habitation, payée par les résidents (locataires ou propriétaires) ainsi que la taxe foncière bâtie payée par le propriétaire du bien. La Taxe d'enlèvement des ordures ménagères n'est pas incluse dans les données ci-dessus.

3 : Sur les 27 régions de France

Sources : Les données ci-dessus sont issues du site des impôts ainsi que des fichiers de recensements INSEE
Les données nous proviennent de sources publiques et peuvent comporter des erreurs. Home'n'go s'engage à rectifier toute donnée erronée ou mal interprétée.

Voir les impôts locaux des départements de rhone-alpes

Nous utilisons des cookies afin de personnaliser et d'améliorer votre expérience sur le site. En savoir plus